Des entrepreneurs qui vont au bout de leurs convictions

4 min read

l’essentiel Septuors 32 – Prix Entrepreneurs
Les Trophées de l’Innovation et de l’Économie du Gers

Présente dans les territoires depuis plusieurs années, la Cérémonie des Septuors fait un retour attendu dans le Gers, berceau de ses premières éditions. Suscitée pour mettre en valeur les entreprises qui innovent, se distinguent et se développent sur le territoire, cette cérémonie se tiendra le jeudi 22 octobre à la CCI du Gers à Auch, et dans un contexte très particulier sera retranscrite en direct sur www.septuors.live et sur la page Facebook « Trophées Septuors ». Pour les chefs d’entreprise, comme les porteurs de projet, les ambitions du début d’année ont évolué, et – nous le verrons dans les différentes présentations des entreprises nominées – toutes ont dû s’adapter à la crise liée à la Covid-19. Pour cette nouvelle édition, nous retrouverons 11 catégories : Développement durable, Industrie, Entrepreneurs, Innovation, Agroalimentaire, Commerce/Artisanat & Territoires, International, ainsi que quatre prix spéciaux décernés par la CCI 32, le Conseil départemental 32, la Région Occitanie et le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne.

En effet, pour accompagner ce coup de projecteur donné sur les entreprises, le Groupe Dépêche du Midi, à l’initiative de ces Septuors, peut compter sur la fidélité de partenaires tels que la Région Occitanie, le CD 32, la CCI du Gers, EDF, ENEDIS, CERFANCE, PREVIFRANCE ou encore Gers Farine, le Groupe Parera, le Groupe Dambax et la Crédit Agricole Pyrénées Gascogne.

Le partenaire :

Frédéric Touraille, directeur général délégué du groupe la Dépêche du Midi

« Le monde économique et le commerce de proximité ont besoin de relance et de soutien. Alors que certains annulent leur manifestation, nous avons pris le parti de maintenir nos différentes cérémonies des Septuors dans les territoires. Bien entendu, nous y appliquons scrupuleusement les recommandations sanitaires du gouvernement, et nous tâchons de soutenir le commerce dont on a tous besoin. La Dépêche du Midi est très attachée à ce commerce de proximité puisqu’il fait partie au quotidien de ses activités. Nous faisons du commerce dans les points de vente de journaux – j’en profite pour les remercier de leur ouverture durant le confinement -, mais aussi avec nos abonnements (papier ou numérique qui touchent 90 000 clients par jour, avec nos ventes de publicités locales ou nationales, qu’elles soient numériques ou papier, ou encore en commercialisant des évènements et manifestations en B to B, ou B to C. D’ailleurs, notre commerce est de plus en plus numérique avec des croissances à deux chiffres. Notre audience est à ce jour à 60 % numérique, ce qui nous permet de rester proches de nos clients et de façon plus efficace.

F Touraille F Touraille –

L’entreprise lauréate :

« Mon Opticien Mathieu Jaubert », l’opticien qui vient à vous !

Pour Mathieu Jaubert, l’optique est une affaire de famille à Auch depuis un demi-siècle. Reprise par ce dernier en 1995, l’enseigne Auch Optic n’a cessé d’innover et d’accompagner ses fidèles clients dans leur choix de montures et de verres, mais pas seulement.

« L’idée, c’était de trouver des idées novatrices pour faire évoluer nos offres tout en observant le marché pour devancer les besoins des clients. C’est pour ça que j’ai choisi d’aller au contact des personnes directement sur le lieu de travail pour réaliser des contrôles de la vision » détaille Mathieu Jaubert. Cette idée prend corps avec « Mon Opticien Mathieu Jaubert », sorte de magasin secondaire mobile équipé des appareils d’optique de dernière génération pour contrôler la vue. Depuis février 2020, même pendant le confinement, il arpente les routes du Gers, s’installe sur les parkings d’entreprise et ouvre son camion au grand public. « Je souhaitais aller au contact de la population, celle qui travaille également et offrir un service aux entreprises » ponctue-t-il. Réalisé à partir d’une ambulance de pompier, ce magasin d’optique comporte deux parties : l’une pour l’examen, l’autre pour le choix des montures (près de 450). Cette prestation totalement inédite séduit les entreprises mais aussi les maisons de retraite. Totalement gratuite mais assortie d’une offre commerciale, cette expérience, qui ne dure que 10 minutes pour le client, se verrait bien être déclinée en un véritable concept au niveau national. « Mon projet, c’est de créer une nouvelle entreprise, Visio Truck, à l’image de cette boutique secondaire mobile, et fabriquer des camions neufs, clés en main tout équipés en partenariat avec l’entreprise Alvarez Renault Trucks pour les vendre aux opticiens de l’hexagone ». Le brevet est déjà déposé et l’activité sera lancée en janvier.

Mathieu Jaubert Mathieu Jaubert –

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *