Digitalisation des entreprises : une évolution devenue indispensable

3 min read

Ces derniers mois, l’ampleur prise par la crise sanitaire a poussé de nombreuses entreprises à évoluer ou à se transformer. Avec le télétravail généralisé ou même le licenciement de nombreux salariés, certains postes restent vacants sans aucune perspective d’embauche imminente. Fort heureusement, la démocratisation de la digitalisation et de ses services en ligne constituent une aide très précieuse pour toutes ces PME ou TPE en difficulté.

Pourquoi se digitaliser ?

Aujourd’hui en France, seulement 65% des entreprises possèdent un site internet. Un chiffre bien insuffisant compte tenu des opportunités qu’offre la Toile.

Via les réseaux sociaux notamment, les possibilités de communication sont innombrables et il devient relativement aisé de gagner en visibilité. D’autre part, la digitalisation des entreprises permet une interaction directe et facilite ainsi la proximité entre professionnels et potentiels clients. Vous pouvez conseiller et guider votre clientèle et il est également plus facile d’intervenir rapidement en cas de problème. Avec un peu d’investissement physique et d’enthousiasme, vous fidéliserez par ailleurs bien plus facilement votre cible.

Externaliser pour plus de sérénité

Que l’on soit artisan, commerçant ou encore agriculteur, la digitalisation des entreprises a pris tout son sens en 2020. Poussés dans leurs derniers retranchements par la crise sanitaire et ses nombreuses restrictions, de nombreux patrons ont choisi d’externaliser certaines tâches pour un moindre coût. Une belle aubaine pour les quelques prestataires informatiques spécialisés en la matière. Comptabilité, ressources humaines, notes de frais, campagnes marketing… il existe même certains intégrateurs qui vous proposent un logiciel de paie en ligne, comme on peut le voir sur Apogea. Dans certains autres cas, ces prestataires participent également à l’intégration des entreprises (notamment dans le secteur de l’agriculture, du commerce et de l’artisanat) dans des circuits de distribution locale. Une opportunité qui peut s’avérer salvatrice selon les besoins de la société concernée et la situation dans laquelle elle se trouve.

D’autre part, pour beaucoup d’entre elles, il s’agit de trouver une offre commerciale adaptée aux services proposés et aux modes de consommation des clients.

Le Grand Est à la rescousse

Dans certaines régions de France, particulièrement touchées par la crise, la digitalisation des entreprises est plus que nécessaire. C’est le cas du Grand Est qui n’hésite pas à multiplier les aides pour soutenir les PME et les TPE en difficulté. Aussi, le conseil régional a ciblé trois secteurs en particulier, qui pourront bénéficier du dispositif sobrement appelé « Grand Est Transformation Digitale » : le commerce et l’artisanat, le tourisme, puis la viticulture et l’agriculture.

Dans un souci de préservation, mais aussi de modernisation, les entreprises de ces secteurs pourront donc profiter d’un diagnostic de maturité digitale, puis d’un accompagnement personnalisé. Dans le même temps, des chèques de subvention sont délivrés pour faciliter l’acquisition des équipements nécessaires. Pour chacune de ces entreprises, l’objectif final est d’augmenter leur chiffre d’affaires et de renforcer leur attractivité aussi bien dans un rayon régional que national.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *