Je gère mon budget | Comment gérer son budget

12 min read

Voulez-vous savoir comment gérer votre argent ? 

Si votre compte en banque est souvent dans le rouge ? Si vous avez du mal à épargner et que la crise n’arrange rien pour vos finances personnelles ?

Cet article devrait vous intéresser

Parce que nous allons vous présenter les meilleures pratiques pour savoir comment gérer votre budget (et donc votre argent). Vous verrez qu’elles se résument en 5 grands principes que nous retrouverons tout au long de cet article :

  • Economiser 10% de tout ce que vous gagnez pour investir, 
  • Réinvestir toute la performance de vos actions, 
  • Maitriser vos dépense et ne dépenser jamais plus que ce que l’on gagne, 
  • Fuir le financement avec des frais bancaires peu élevés et des intérêts élevés, 
  • S’intéresser aux méthodes d’investissements : les titres publics, les fonds ou les actions.

Nous savons que vous avez probablement déjà lu ou entendu dire que vous avez juste besoin d’une « petite organisation » pour tout remettre à plat. 

Le problème est que l’organisation des finances n’est pas toujours facile…
D’autant plus lorsque nous avons des habitudes qui nous font dépenser de plus en plus !

Alors, comment gérer son argent de la meilleure façon ? (et enfin vous tenir à votre budget mensuel)

Pour mieux gérer votre argent, vous devez d’abord vous débarrasser des comportements « toxiques ». Autrement dit, ces attitudes qui n’aident en rien à votre compte en banque et votre budget.

Pour cette raison, nous avions envie de vous parler de quelques pratiques qui peuvent être très utiles. Découvrez les 12 règles qui peuvent vous aider à épargner ET avoir un compte en banque dans le vert même le dernier jour du mois :

1. Économisez 10% de tout ce que vous gagnez pour investir

Il y a un point de vue défendu par de nombreux milliardaires et des gens très prospères financièrement, qui est le suivant: « payez-vous d’abord ».

Je sais ce que vous pensez.
Mais laissez-nous vous expliquer ce qu’ils entendent par là :

L’idée est que vous mettez de côté au moins 10% de ce que vous gagnez immédiatement.
Avant même de regarder les comptes ou le dernier iPhone qui vous fait de l’oeil. 

Vous avez reçu 100 € de la belle famille ? 
Réservez dès maintenant 10 € pour investir ! 
C’est simple et redoutable pour faire augmenter votre épargne chaque mois sans vous en rendre compte.

Cette attitude, en plus de garantir la construction d’une épargne ?
Elle crée une habitude financière très saine. Et ne pensez pas que vous devez mourir de faim pour mettre de côté 10% de l’argent que vous gagnez !

Au contraire, parfois, commencer le mois un peu plus serré, vous force à faire preuve de créativité.

Que ce soit en matière d’épargne ou de création d’opportunités générant de nouveaux revenus.

Une dernière chose sur cette règle : cet argent doit être investi et non pas simplement « mis de côté » et dormir sur votre livret A.

Il est important que vous fassiez travailler cet argent pour qu’il vous rapporte lui aussi de nouveaux revenus. D’ailleurs… parlons-en de suite :

2. Réinvestissez tout le retour sur vos investissements

Revenons à ces fameux 10% dont nous avons parlé au point précédent. Si vous pensez qu’à l’avenir, ils serviront pour votre prochain voyage, votre nouvelle voiture ou de tout objet qui vous fait de l’oeil, vous vous êtes trompé. Tout ce joli pactole doit être investi.

C’est là que vous pouvez penser : mais à quoi sert d’avoir cet argent si je ne vais pas l’utiliser ?!

Du calme.

Mais il est important de comprendre qu’il est inutile d’avoir un bon salaire ou un bénéfice important dans votre entreprise si, à la fin de l’année, vous avez tout dépensé et rien économisez.

Les personnes avec un état d’esprit riche sont toujours à la recherche d’alternatives pour enrichir leur patrimoine, afin de pouvoir vivre des bénéfices à l’avenir. 

Si vous avez la discipline nécessaire pour investir et réinvestir votre argent, dans quelques années, vous n’aurez plus à vous soucier de questions telles que la retraite ou l’attente de la prochaine paye pour pouvoir faire vos courses.

L’idée est donc que vous construisiez de nouveaux revenus en plus d’économiser un certain montant chaque mois pour à terme vivre de vos revenus alternatifs. 

3. Ne dépensez jamais plus que ce que vous gagnez

C’est un conseil évident, non ? Pas tant que ça pourtant… parce que la plupart des gens savent qu’ils ne devraient pas dépenser plus qu’ils ne gagnent, mais ils continuent de le faire mois après mois.

Les excuses et les justifications sont nombreuses (il y a toujours une bonne raison !), mais gardez à l’esprit que tôt ou tard, il faudra faire face à la réalité.

S’endetter avec votre carte de crédit mois après mois, vous met simplement dans une difficulté encore plus importante chaque mois qui passe.

Vous n’êtes peut-être pas (encore) dans une situation financière désespérée, mais ce comportement vous prive simplement de votre liberté de choix et va mettre en difficulté votre famille.

Réfléchissez bien : et si vous vouliez investir dans une nouvelle idée d’entreprise? 
Et si un événement imprévu survient chez vous ou avec votre voiture? 

Ou pire encore, si vous avez des frais médicaux imprévus ? 

Personne n’aime penser à ce genre de situation, mais il est bon d’avoir un plan B au cas où cela se produirait.

A la fin des comptes, les seules dépenses réellement nécessaires sont :

  • le logement,
  • la nourriture
  • et le transport.

Tout ce qui est en dehors de ces trois points, peut être soigneusement planifié pour s’intégrer dans votre budget, sans que vous ayez à vous endetter.

Si vous avez du mal à suivre vos dépenses, je vous conseille d’utiliser une application mobile qui vous aidera à y voir plus clair.

4. Fuyez les financement en petits versements avec des intérêts élevés

Lorsque nous voulons financer un bien de consommation, nous sommes souvent attirés par les financement à basses mensualités de plus en plus proposés en magasin. Cependant, il est bon d’ouvrir les yeux : la grande majorité du temps, les frais représentent des intérêts élevés.

Il suffit de se mettre à la place de l’entreprise qui vend le produit ou le service. Elle a besoin de réaliser des profits et le financement n’est rien de plus qu’un crédit. 

Autrement dit, il doit être avantageux aussi pour le prêteur, sinon la négociation n’aurait pas de sens. Alors restez attentif ! En général, moins il vous faut de temps pour sortir du financement, moins vous paierez d’intérêts (sans oublier que cela vous permettra de mieux gérer votre argent).

Et de manière générale, évitez d’avoir recours à ces crédits quand vous le pouvez.

Bien que le financement soit court, réfléchissez bien avant de diviser un achat en plusieurs versements ou de contracter un crédit : ceux-ci devraient toujours être la dernière alternative. 

Le paiement en 1 fois reste la meilleure option, même pour ceux qui ont tendance à avoir des difficultés à organiser leurs comptes.

5. Recherchez des informations sur les titres d’État, les fonds d’investissement ou les actions

Dès que vous commencerez à suivre la recommandation du 1er conseil qu’on a vu ensemble (économiser 10% de tout l’argent que vous gagnez), vous aurez vite un bon montant à investir. Dans ce cas, il est bon de commencer à chercher des moyens de placer votre argent.

Pour faciliter votre recherche, voici plusieurs alternatives possibles :

Investir dans les titres publics

Les titres publics du Trésor national font partie du marché obligataire. Ils sont l’un des moyens que le gouvernement utilise pour mobiliser des ressources qui servent à financer ses activités, notamment l’éducation, la santé et les infrastructures.

En plus de présenter un rendement de l’épargne plus élevé, un autre grand avantage est qu’il est possible d’investir dans des titres qui paient toujours au-dessus de l’inflation. De cette façon, votre argent ne sera jamais dévalué.

Investir dans les fonds d’investissement

Chaque fonds est formé par l’union de divers investisseurs (contributeurs) qui se réunissent dans le but d’investir dans une série d’actifs, qui peuvent comprendre des titres à revenu fixe, des marchandises, des titres de change et des actions, entre autres. En général, plus le fonds est diversifié, moins vous courez de risques.

Acheter des actions

Les actions sont de petites fractions d’une entreprise cotée en bourse. L’argent investi en actions représente les actifs de l’entreprise et est utilisé pour l’achat d’équipements et de matières premières, le paiement des fonctionnaires, les investissements, etc.

En d’autres termes, lorsque vous achetez une action, vous devenez partenaire de la société qui a émis l’action. Cela signifie que vous courrez les risques de l’entreprise, en participant à la fois aux bénéfices et aux pertes. Le prix des actions est défini par l’offre et la demande : plus les gens veulent acheter des actions d’une société, plus le prix augmente. Ainsi, il est possible de vendre et d’obtenir des bénéfices avec les actions.

(Ne vous jetez pas à corps perdu dans la bourse, pensez à vous former avant d’investir)

6. N’achetez pas une maison de vacances ou une voiture de luxe

Malheureusement, ce type de biens n’engendrent que des dépenses et sortent souvent de l’argent de votre poche plus rapidement que prévu… Le rêve de la maison de maison, par exemple, se transforme souvent en cauchemar : il y a beaucoup d’entretien, de gestion et zéro retour sur investissement (ou très peu).

La plupart des gens n’en profitent qu’en été, cependant, ils n’arrivent pas à louer la résidence en basse saison. Le résultat est une série de dépenses, y compris les taxes, les factures mensuelles et les mesures pour maintenir la propriété en bon état.

La même chose se produit lorsque vous échangez votre voiture actuelle contre un véhicule d’une valeur supérieure. Le prix de l’assurance va grimper, l’entretien et les pièces sont plus chers et parfois la consommation de carburant aussi.

Sans parler des coûts supplémentaires que vous pouvez avoir pour garantir la sécurité – la vôtre et celle de votre véhicule -, comme de toujours laisser la voiture dans un parking fermé.

7. Évitez de prêter de l’argent à des parents et amis

Il est clair que tout dépend de la situation et de l’ami. Le problème est que, généralement, les amis et les parents ont plus de liberté et d’intimité avec nous, ce qui n’est pas toujours bon lorsque il y a de l’argent au milieu.

La personne finit par ne pas s’inquiéter de prendre du retard sur le remboursement. Le temps passe et très souvent le prêt est oublié. 

Donc ça ne coûte rien d’être un peu prudent et d’éviter au maximum ce genre de situation, non?

8. Soyez prudent avec votre carte de crédit

Sans aucun doute, la carte de crédit est l’un des plus grands vilains de la vie financière des gens. Restez donc prudent avec votre carte de crédit si vous voulez gérer votre argent efficacement.

Ce que beaucoup ne perçoivent pas, c’est que lorsque vous effectuez un achat avec une carte de crédit, vous générez une dette à payer plus tard. Pour les achats impulsifs, c’est donc une dette qui durera longtemps…

Cela est dangereux pour 2 raisons :

  • La première, c’est que vous ne faites que reporter un paiement qui aurait dû être effectué au moment de l’achat, perdant ainsi le contrôle de votre budget et vous générez donc de nouvelles dépenses automatiques les mois suivants.
  • La 2e raison, c’est la possibilité élevée de compromettre vos revenus dans les prochains mois (parce que vous devez rembourser votre achat). Cela peut nuire à vos dépenses futures essentielles (logement, nourriture, transport), vous plaçant dans un scénario où vous devrez retirer de l’argent de vos réserves ou contracter un dette avec intérêt sur la carte elle-même.

Souvenez-vous que les intérêts sur les cartes de crédit sont actuellement parmi les plus élevés, donc la priorité devrait être : fuyez ! Vite !

Et en parlant de fuite…

9. Fuyez les achats superflus

Beaucoup de gens ont l’habitude d’acheter des choses dont ils n’ont au final pas vraiment besoin.
Résultat : des achats inutiles qui compromettent le budget du mois.

Par conséquent, avant d’acheter quoi que ce soit, demandez-vous si vous avez vraiment besoin de ça.

Et réfléchissez si c’est quelque chose d’essentiel et s’il n’y a pas d’autre alternatives possibles avec ce que vous avez déjà à la maison.

Nous savons que bien des fois, il n’est pas facile de résister à la tentation d’acheter de nouvelles choses.

Mais si vous lisez cet article, c’est qu’il est sûrement nécessaire de réfléchir à vos objectifs financiers.

Souvenez-vous qu’à la clé nous parlons de réaliser vos rêves….

10. Avoir des objectifs financiers

L’un des moyens les plus naturels de garder le contrôle et de gérer correctement votre argent ?

C’est de se fixer un objectif plus élevé. De cette façon, vous conditionnerez votre esprit à ce que tous les efforts en valent la peine !

Alors, le meilleur conseil qu’on puisse vous donner c’est de transformer vos rêves en objectif. Par exemple, que diriez-vous de fixer comme objectif : changer de voiture, acheter un appartement ou faire le voyage de vos rêves ?

Ainsi, il sera sûrement beaucoup plus facile de placer ces fameux 10%, d’investir ou de dire non aux dépenses superflues. Parce que vous saurez que c’est pour une bonne raison.

11. Transformez une dépense variable en fixe

Un autre grand méchant de notre vie financière ?
Ce sont les dépenses variables, c’est-à-dire celles qui n’ont pas été établies avec une limite. 

Par exemple, la bière avec des amis, le déjeuner du vendredi avec des collègues du bureau dans un restaurant plus cher et ainsi de suite…

Le gros problème avec ces types de dépenses est que vous ne connaissez jamais la valeur exacte à la fin du mois et il y a des cas où elles dépassent la limite que vous imaginez, car il n’y a pas de contrôle possible.

Par conséquent, transformez ces dépenses en quelque chose de fixe et contrôlez ces dépenses. 

Par exemple, si vous définissez que vous allez dépenser un maximum de 200 € par mois pour les sorties avec les amis et collègues, surveillez la progression de ces dépenses et renoncer aux invitations lorsque ces types de dépenses atteignent la valeur fixée en début de mois.

12. Évitez de garder de l’argent sur vous…

Marcher dans la rue avec de l’argent dans la poche ou le porte-monnaie est une grande tentation. Cela facilite l’impulsion à dépenser que tout être humain possède, et donc d’acheter des choses qui ne sont pas nécessaires.

Par conséquent, l’idéal est de transporter juste assez d’argent pour les dépenses du quotidien de base dans votre portefeuille, comme pour les repas, le transport et les éventuelles urgences.

C’est une bonne stratégie pour éviter des dépenses inutiles, faire des économies et gérer votre argent avec sagesse.

Alors, vous voyez ?
Avoir une meilleure gestion de l’argent est plutôt facile
Gardez à l’esprit ces 12 méthodes et tout deviendra plus facile.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *