Quid de la prime d’expatriation ?

1 min read

Dans quelle case déclarer la prime d’expatriation ?

Dans certains cas (pour l’article 81A II du code des impôts), la prime d’expatriation et la rémunération supplémentaire pour les missions temporaires à l’étranger ne sont pas taxées, à savoir:
-La rémunération pour rester dans les intérêts directs et exclusifs de l’employeur;
-Le voyage qui nécessite un minimum de 24 heures de validité dans un autre état prouve son caractère raisonnable;
-Le montant avant les vacances est déterminé dans un autre état. D’une part, il est lié au nombre, à la durée et au lieu des vacances.
D’autre part, la rémunération versée au salarié sans tenir compte de la prime d’assurance est déplacée à l’étranger.
La rémunération complémentaire ou les primes d’assurance départ ne doivent pas dépasser 40% de la rémunération préalablement déterminée. Si votre prime remplit ces conditions, vous êtes exonéré d’impôt sur le revenu. Si ce n’est pas le cas, vous devez le représenter comme votre salaire, qui est la case AJ 1.1 à la page 3 de l’impression 2042.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *